SITE INTERNET DE L'UNITE DE TRAITEMENT DE LA MALADIE ALCOOLIQUE
PROGRAMME - PROGRAMME THERAPEUTIQUE

PROGRAMME THERAPEUTIQUE

La prise en charge est à orientation cognitivo-comportementaliste. Le programme proposé (programme de soins type) se déroule sur 4 semaines et alterne une prise en charge de groupe et individuelle. Son principe est d'apprendre à modifier ses comportements, ses habitudes, ses pensées et certaines de ses croyances (cognitions) afin de réagir, le moment venu, de la façon la plus efficace possible.

La prise en charge de groupe :

Elle est planifiée sur 4 semaines et se fait au travers d'ateliers.

1) Les groupes d'information

Ils abordent des thèmes permettant d'apporter des connaissances sur la maladie alcoolique, ses conséquences et de réfléchir sur les outils de l'abstinence.

2) Les groupes d'affirmation de soi

Basés sur les pratiques cognitivo-comportementales, ils ont pour but :

- d'aider à éviter les pièges de la rechute (6 grands thèmes) : gérer les pensées dangereuses, refuser l'alcool, gérer les critiques, gérer les envies de consommer, les décisions apparemment sans conséquences, le plan d'urgence.

- de travailler sur la gestion des émotions et l'amélioration des compétences sociales : engager la conversation, résoudre les conflits, exprimer ses émotions, demander, faire une critique, répondre à une critique, gérer sa colère, faire un compliment, s'affirmer, dire non, répondre à un compliment, l'art de la conversation.

3) Partage des savoirs - revue de presse

Ils ont pour objectif un partage du vécu de chacun.

4) L'atelier créativité

Dans un moment de convivialité, il a pour but d'aider à l'affirmation de soi et à la verbalisation. Il permet un travail de mémoire, d'expression de son ressenti et des sentiments, de prise de conscience de sa problématique de vie.

5) Approche de la diététique

Cet atelier a pour objectif le goût et l'équilibre alimentaire. Ce travail à visée éducative s'articule autour : d'apports de connaissances scientifiques concernant la nourriture et les boissons, d'ateliers cocktails, d'ateliers cuisine.

La prise en charge individuelle :

1) Le suivi médical

Des consultations régulières avec le médecin psychiatre ou le médecin alcoologue permettent d'élaborer, de suivre, voire d'adapter le contrat de soins. La prise en charge somatique est assurée par un omnipraticien.

2) Le suivi psychologique

Les entretiens avec la psychologues ont pour but : d'apporter un soutien, d'apporter une prise en charge psychothérapeutique, de faire passer des tests afin de mieux identifier les facteurs d'alcoolisation.

3) Le suivi infirmier

La prise en charge infirmière se déroule selon deux axes : des entretiens d'aide réguliers abordant les habitudes de prise d'alcool, la répercution du problème alcool sur le plan socio familial et professionnel, les motivations et les objectifs à atteindre, des rencontres individuelles permettant de travailler sur des supports écrits afin de renforcer les thèmes abordés en atelier.

4) La relaxation

L'objectif est d'aider le patient à accéder à des moments de détente et de faire l'apprentissage de certaines méthodes afin d'arriver à créer sa propre séance de relaxation.

5) Les rencontres avec les familles

Le travail effectué par le patient nécessite un soutien constant du proche environnement (famille - amis). Une rencontre voire plusieurs sont organisées en présence du patient afin d'expliquer les objectifs de soins.

Actions complémentaires :

1) Le suivi social

Un bilan socio professionnel peut être effectué. Il détermine les axes d'intervention de l'assistante sociale ; leur rélalisation fait appel à l'engagement du sujet.

2) Les rencontres avec un groupe néphaliste

A sa demande, le patient peut rencontrer un groupe néphaliste.



CENTRE HOSPITALIER DU PAYS D'EYGURANDE - 2015